lundi 16 octobre 2017

C'est lundi que lisez-vous


Bonjour à tous amis lecteurs ou de passage...

Cette semaine, je n'ai pas beaucoup avancé dans mes lectures. Il faut dire que je me suis attaquée à un gros pavé, et que mon emploi du temps était comparable à celui d'un ministre. Du coup, je n'ai pas beaucoup avancé...
Terminé le blabla, place aux livres... Cela va être très rapide

 et


Je suis toujours dans le premier tome des Larmes rouges, de Georgia Caldera. Je n'ai lu finalement que 300 pages cette semaine, mais j'espère le finir pour le prochain "C'est lundi".
J'aime beaucoup l'univers et le personnage d'Henri. J'espère que la suite me plaira tout autant !



Cela ne change pas beaucoup de la semaine dernière. Je vais donc m'attaquer à une lecture en anglais. Je suis assez amusée et excitée par cette idée.

Je vous souhaite à tous de belles lectures !

mercredi 11 octobre 2017

Swinging Christmas

Auteur : Benjamin Lacombe
Chanteuse : Olivia Ruiz
Editions : Albin Michel
Genre : Conte
48 pages
Prix : 25 euros
Synopsis :
Pour Noël, Benjamin Lacombe et Olivia Ruiz vous offrent un merveilleux conte philosophique tout en images enneigées et rythmes jazzy…
Venez à la rencontre du jeune Robin qui va découvrir le goût de lire, du vieil ermite érudit, réfugié dans ses souvenirs, et de la divine chanteuse Sol, dans une histoire d’amour et d’amitié qui traverse le temps. Dans cet album sophistiqué, de grand format, à la fabrication exceptionnelle, se déploient avec élégance les peintures flamboyantes, à la gouache et à l’huile, de Benjamin Lacombe. Cette histoire est portée par un fabuleux CD (5 titres) de reprises de standards américains de la chanson, réinterprétés avec talent par Olivia Ruiz et le Red Star Orchestra, un big band de 25 musiciens.

Mon avis :


J'aime beaucoup l'univers de Benjamin Lacomb, et bien que parfois je me fais la réflexion qu'il s'agit toujours des mêmes dessins, je suis inévitablement attirée par son oeuvre. 
Alors qu'en j'ai déniché cet album, à la bibliothèque, et qu'en plus je me suis rendue compte qu'il s'agissait d'un livre audio, avec la voix d'Olivia Ruiz, que j'apprécie fortement, je n'ai pas hésité un instant à l'emprunter.

Voilà une lecture rapide, qui m'aura apporté un sentiment mitigé...

Ce que je regrette avant toute chose, c'est que le cd qui accompagne cette histoire n'est pas une lecture du texte, avec un font de musique, ce que j'aurais adoré... Mais juste du jazz, magnifiquement chanté par Olivia Ruiz, mais qui dès lors n'avait plus trop d’intérêt pour moi, au moment de ma lecture. 
Il n'y a aucun indice dans le texte, à part à quelques occasions, pour connaitre précisément la chanson qu'il faut écouter pour le bon passage. Je me suis très vite retrouvée avec une musique endiablée alors que le moment ne s'y prêtait pas... C'est dommage.
J'ai donc décidé d'arrêter ma lecture, pour écouter la musique, histoire de ne pas trop me disperser...

La musique, donc, était très belle, la voix de la chanteuse toujours aussi envoûtante, et le jazz lui va très bien.

Pour l'histoire, j'ai eu l'impression d'un soufflé qui se dégonfle. 

Bien que les illustrations soient toujours aussi sublimes, j'ai trouvé le récit trop rapide à mon goût. On passe du coq à l'âne, on ne nous laisse pas le temps de comprendre la situation, ou on ne nous en dit pas assez...
C'est dommage, car ma lecture était bien partie. La rencontre entre ce vieille homme et cet enfant est adorable. J'ai aimé l'idée des livres qui les unis, et cette femme mystérieuse sur les affiches. Et bien que les événements de son passé soient expliqués, j'ai trouvé que tout été trop expéditif. 

Pour finir la fin m'a pas mal déçue. Il manque plusieurs pages pour que le charme opère. 


Ma note : 14/20

mardi 10 octobre 2017

Tobie Lolness

Tome 1 : La vie suspendue
Auteur : Timothée de Fombelle
Genres : Jeunesse ; Fantasy
Edition : Folio junior
394 pages
Prix : 8.50
Synopsis :
«Tobie Lolness mesurait un millimètre et demi, ce qui n’était pas grand pour son âge.» Ainsi commence le récit des aventures du jeune Tobie, qui appartient au peuple du grand chêne. Ce peuple ne connaît pas d’autre univers que celui de l’arbre, creusant ses maisons dans les branches, traçant ses chemins dans les sillons de l’écorce, faisant travailler les charançons, élevant leurs larves pour se nourrir. Le père de Tobie, savant génial et sage, a refusé de livrer le secret d’une invention révolutionnaire qui permet de transformer la sève de l’arbre en énergie motrice. Il sait que certains s’en serviraient au détriment de l’arbre. Furieux, le Grand Conseil a condamné la famille Lolness à l’exil dans les Basses-Branches, territoire sauvage et sombre, près de la frontière des Pelés. Là pourtant, Tobie vit heureux et rencontre Elisha qui devient son amie. Mais les Lolness sont rejugés et, cette fois, condamnés à mort. Seul Tobie parvient à s'échapper. Se cachant au creux des écorces, courant parmi les branches, Tobie fuit, traqué par les siens…

Mon avis :

J'ai eu longtemps envie de lire un roman de Timothée de Fombelle. Voilà qui est fait ! Et je ne suis vraiment pas déçue.

Depuis qu'il a croisé mon regard, ce livre m'interpelle. Il faut dire que je suis rarement déçue par les éditions Folio Junior. La synopsis était très intéressante, et j'ai été très intriguée par ce petit bonhomme d'un millimètre et demi. 
J'aime l'idée d'écrire sur un petit peuple, et j'espérais une immersion complète dans cette univers...

L'histoire commence de façon dynamique. Très vite, nous comprenons que le personnage de Tobie est dans une situation très compliquée. Des hommes violents et assoiffés de vengeance sont à sa poursuite, et le jeune garçon, caché dans une écorce, ne doit son salut qu'à son envie de vivre.
Mais pourquoi se retrouve-t-il dans cette situation ? Pourquoi est-il en sang, apeuré et isolé ? Qu'a-t-il bien pu faire pour que tout son peuple souhaite sa mort ?
Voilà l'histoire de Tobie Lolness. Une aventure palpitante dans un lieu atypique. Un arbre.

J'ai adoré la construction de ce premier tome. Tout ne nous est pas dévoilé à la seconde, nous avançons pas à pas en suivant ce jeune homme courageux, et les réponses nous sont apportés peu à peu...
J'ai plusieurs fois eu l'impression de lire un Roal Dahl, ce qui est un énorme compliment sortie de ma bouche. Je suis une fan inconditionnelle de cet auteur, et l'écriture de Monsieur De Fombelle m'a semblé familière. J'aurais aimé lire cette histoire, enfant. J'ai trouvé l'aventure excellente, à la fois douce est cruelle, joyeuse et triste. J'ai aimé les personnages, Tobie et sa bravoure, Elisha et son intrépidité, les Lolness si amoureux et curieux de tout. 

Et puis il y a les illustrations de François place, je les trouve merveilleuse. Là encore, il me fait étrangement penser à Quentin Blake, un de mes dessinateurs préférés. Tout était réunis pour que je succombe.

C'est un livre que je conseille aux petits comme aux grands. J'ai aimé les moindres détails de cette histoire et je me mords juste les doigts de ne pas avoir la suite sous la main.



Ma note : 17/20

lundi 9 octobre 2017

C'est lundi que lisez-vous ?


Bonjour à tous amis lecteurs ou de passage...

Cette semaine, j'ai pu me consacrer pleinement à la lecture, mais pas que... La marche et les expositions ont également fait partie de mon quotidien, et cela fait du bien de reprendre, en douceur, des activités oubliés depuis six mois.
A moi la vie active ! Ou presque.

Place aux livres !




J'ai terminé La Petite Boulangerie du bout du monde, et je suis tombée sous le charme de Polly et Neil. Cette boulangerie, cette île et ses habitants, m'ont totalement charmée, j'ai adoré chaque mot de ce roman et je vous le conseil fortement.
J'ai continué avec le premier tome de Tobie Lolness, qui est là aussi un petit bijou pour un public plutôt jeune. J'ai eu la sensation de me retrouver dans un livre de Roald Dahl ! Ce qui est un énorme compliment pour moi. J'attends avec impatience de pouvoir me procurer la suite !
Et j'ai fini avec Swinging Christmas, de Benjamin Lacombe. Une lecture rapide qui ne m'a pas subjuguée, par contre, les illustrations sont toujours aussi sublime !




Les larmes rouges, tome 1 de Georgia Cladera
Synopsis :
« Le temps n’est rien…
Il est des histoires qui traversent les siècles… »
Après une tentative désespérée pour en finir avec la vie, Cornélia, 19 ans, plus fragile que jamais, est assaillie de visions et de cauchemars de plus en plus prenants et angoissants.
Elle se retrouve alors plongée dans un univers sombre et déroutant, où le songe se confond à s’y méprendre avec la réalité.
Peu à peu, elle perd pied…
Mais, la raison l’a-t-elle vraiment quittée ? Ces phénomènes étranges ne pourraient-ils pas avoir un lien quelconque avec l’arrivée de ce mystérieux personnage dans sa vie ? Cet homme qui, pourtant, prétend l’avoir sauvée, mais dont le comportement est si singulier qu’il en devient suspect… Et pourquoi diable ce regard, à l’éclat sans pareil, la terrorise-t-il autant qu’il la subjugue ?!



Je pense qu'il s'agira d'une double lecture, l'une audio et l'autre (un défit) en version original...

Je vous souhaite à tous de belles lectures !

mercredi 4 octobre 2017

La Petite Boulangerie du bout du monde


Auteur : Jenny Colgan
Edition : Pocket
Genre : Contemporaine
494 pages
Prix : 8 euros
Synopsis :
Quand son mariage et son entreprise familiale font naufrage, Polly Waterford quitte Plymouth et trouve refuge dans un petit port tranquille d'une île des Cornouailles. Elle s'installe seule dans un minuscule appartement situé au-dessus d'une boutique laissée à l'abandon. Pour se remonter le moral, elle se consacre à son plaisir favori : fabriquer du pain. Alors qu'il n'y a plus dans le village qu'une boulangère irascible au pain sans saveur, les arômes de levain qui s'échappent de chez elle attirent très vite la curiosité et la sympathie des habitants. Petit à petit, d'échanges de services en petits bonheurs partagés, elle ravive l'esprit d'entraide et de partage dans le village. 


Mon avis :

Longtemps conservé dans ma pal, je n'avais jamais un moment à lui consacré. Pourtant, je ne l'oubliais pas, je savais qu'il patientait, et qu'il prenait, tout doucement, la poussière...
Pas programmé, il attendait son heure, jusqu'au jour ou ma chère mère a  commencé à me parler d'un bouquin. Un petit livre tellement plaisant ! Une envie soudaine de faire du pain ! 
Cela me disait quelque chose... et puis le titre à été prononcé, et j'ai su alors que son tour arrivait.

Je l'ai dévoré. Que se soit visuellement mais aussi gustativement, car tout au long de ma lecture, je me suis mise à faire du pain. Convaincue, et acquise à la cause du pétrissage. A moi les pains croustillants, l'odeur de la levure, les recherches sur le levain, les recettes bio, et cette odeur si caractéristique qui me fait saliver à chaque instant.

Il faut dire que l'auteur ne nous aide pas à refréner cette soudaine envie. Polly est un personnage tellement adorable, que je me suis très vite identifiée à elle. Bien que je n'ai eu aucun de ses soucis, je me suis prêtée au jeu d'être cette trentenaire qui change radicalement de vie. 
J'ai adoré cette île, cet appartement, cette boulangerie et ces habitants. Je me suis vue attendrit par cet oiseau, j'ai pleuré, j'ai espéré, je me suis épanouie à travers elle, et j'ai rêvé d'être à sa place.

C'est un roman sans prétention, qui fait le plus grand bien, même si certains côtés tragiques de la vie y sont décrites. J'ai eu parfois du mal à m'en remettre, mais comme Polly, on dépasse le cap difficile, et on replonge dans le travail...

Je n'aimerais pas trop vous en dire, pour vous laissez quelques surprises. Mais sachez toutefois que ce roman ma ravis de la plus belle des façons. 
C'est une histoire touchante et attachante, qui, l'espace d'une lecture, nous plonge dans une vie faite de rêve et d'espoir. 

Je pense lire la suite, bien que la fin soit parfaite comme cela...


Ma note : 18/20