mardi 21 juin 2016

Lectures d'été 2016


Bonjour à tous ! 

Depuis quelques temps, j'avais envie de partager, avec vous, un nouveau rendez-vous qui aurait pour but de me concentrer un peu plus et d'éviter de me disperser dans mes différentes lectures.
Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais j'ai tendance à avoir une telle quantité de romans, que je ne sais plus lequel choisir sur le moment. Classique, Historique, Young Adulte, Jeunesse... Une nouveauté, le dernier achat en date, un de ceux qui prennent la poussière... Une fin de saga... Bref, c'est un peu le foutoir dans ma tête, et au final, je prends celui qui se trouve devant moi, sans vraiment réfléchir.

Forte heureusement, Livraddict (site pour les addicts de livre comme moi), a proposé un nouveau gadget qui m'a fait succomber totalement  ! 
Quelle bonne idée ! Pouvoir créer des listes de lectures, à notre convenance, rien que pour nous rendre la vie plus facile.

Alors, bien que ces fameuses listes soient bien rangées dans mon profil Livraddict, j'avais envie de vous les faire partager.
Et quoi de mieux que des listes saisonnales ! Histoire de m'orienter vers certaines lectures "obligatoire", et rassurer mes envies de tout répertorier.

Je débuterais donc par mes lectures d'été, tout naturellement. 

Il est vrai que le temps ne se prête pas à un bain de soleil, une bronzette ou un cocktail de fruit frais mais les dates sont là ! Bien précise ! Le 21 Juin, nous entrerons dans l'été... 
Mais ne nous décourageons pas ! Le soleil viendra peut-être nous faire un petit coucou ! ... J'aurais bien besoin de vitamine... 

Heureusement, qu'il pleuve, qu'il vente ou qu'il nei... non, il ne faut pas abuser quand même ! Les livres sont là ! Présent ! Prêt à nous divertir ! 

Voici donc ma liste de : Lectures d'été


L'impératrice des sept collines de Kate Quinn 

Synopsis  : 
Empire romain, Ier siècle de notre ère, sous le règne de Trajan. Fougueux et obstiné, le jeune Vix, ancien gladiateur, revient à Rome en quête de gloire. Fille d'un sénateur, l'insaisissable Sabine a soif d'aventure. Tous deux se connaissent depuis l'adolescence, et nourrissent une passion réciproque. Mais si elle aime s'amuser avec le beau Vix, Sabine rêve d'un grand destin – ce que le garçon ne pourra jamais lui offrir, contrairement à Hadrien, le futur empereur, auquel elle est promise.
Alors que Rome se prépare à de grands changements, les deux amants, happés chacun de leur côté par le tourbillon de l'histoire, sauront-ils se retrouver ?

La Moïra, tome 3 : La nuit de la Louve d'Henri Loevenbruck
Synopsis :
Le dernier enfant du Saîman. Celle qui devra faire entrer Gaelia dans un âge nouveau. Car Gaelia se meurt. Sur l’île, partout, la guerre fait rage. On chasse même les loups ! Le feu de la haine déferle, nourri par les fanatismes religieux et la soif de pouvoir, pendant que la magie, lentement, disparaît. Oui, Gaelia se meurt, et le temps presse. Il faut sauver les silves, retrouver la louve blanche chassée par les hommes, comprendre le sens de la Moïra et des trois prophéties et surtout, surtout : préparer le monde de demain. Car dans l'ombre, Aléa sait qu'il l'attend. Maolmòrdha. Le Porteur de la Flamme des Ténèbres. Cette fois-ci, elle devra l'affronter. Seule. Une guerre, deux êtres, trois prophéties. Peut-on tout sacrifier au nom de la liberté ?


Percy Jackson, tome 2 : La mer des monstres de Rock Riordan

Synopsis : 
Etre le fils de Poséidon, un honneur ou une cruelle plaisanterie ? Lorsqu'une simple partie de foot se change en bataille contre un gang de cannibales géants, Percy le demi-dieu a un terrible pressentiment... Comme le lui annonçaient ses étranges cauchemars, les frontières magiques qui protègent la Colonie des Sang-Mêlé sont empoisonnées. Pour sauver leur domaine, Percy et ses amis devront parcourir la mer des Monstres, qui porte bien son nom.




L'instant précis où les destins s'entremêlent d'Angélique Barbérat

Synopsis :
Une tache rouge sombre sur l’oreiller, juste sous les cheveux de sa maman morte sous les coups de son mari, le père de Kyle : voilà ce que le petit garçon a vu, à cinq ans… Comment peut-on vivre après cela ? Kyle se lance à cœur perdu dans la musique, que sa mère aimait tant… Vingt ans après le crime, leader d’un groupe rock à la mode, il est célèbre dans le monde entier. Mais inapte au bonheur.
Coryn, seule ?lle d’une fratrie de onze enfants, est tombée dans le piège ourdi par son père pour la sortir de la misère : épouser un homme riche, « fou amoureux » d’elle. Surtout fou. D’une jalousie maladive, d’une violence inouïe, il lui fait trois enfants et la coupe du reste du monde. Tous ses rêves se sont envolés.
Comment cette star internationale et cette prisonnière pourraient-elles se rencontrer ? Un accident de voiture va pourtant les réunir un instant, celui où les destins s’entremêlent. C’est suf?sant pour qu’ils se «reconnaissent » sans bien savoir pourquoi et se laissent attirer dans une toile amoureuse tissée au jour le jour, malgré l’éloignement, la peur pour elle et, pour lui, l’emprise d’un métier dévorant. Parviendront-ils à vivre ce que leurs sentiments leur inspirent ?


Chocolat de Joanne Harris

Synopsis :
Lansquenet est un petit village au cœur de la France où la vie s'écoule, paisible et immuable. L'arrivée d'une mystérieuse jeune femme, Vianne Rocher, et de sa fille, Anouk, va tout bouleverser. D'autant qu'elle s'avise d'ouvrir une confiserie juste en face de l'église, la veille du carême !

Dans sa boutique, Vianne propose d'irrésistibles sucreries. Et beaucoup succombent à son charme et à ses friandises... Car le chocolat de Vianne soigne les espoirs perdus et réveille des sentiments inattendus. Tout cela n'est pas du goût du comte de Reynaud et du curé, convaincus tous deux que les douceurs de Vianne menacent l'ordre et la moralité... En tout cas, la guerre est déclarée. Deux camps vont s'affronter : les partisans des promesses célestes et ceux des délices terrestres.

Je vous souhaite à tous de belles lectures !

(Photo de DreamingCharlotte)

lundi 20 juin 2016

La saga McJames




Saga : McJames
tome 1 : Dans le lit d'un inconnu
Auteur : Mary Wine
Edition : J'ai lu
Genres : Historique ; Romance
Prix :  7,40 Euros
384 pages
Synopsis : 
Anne Copper est le portrait craché de sa demi-sœur, mais elle est illégitime et ne pourra jamais l'oublier. Le mieux qu'elle puisse espérer c'est de pouvoir rester en tant que servante dans la demeure de son propre père. Mais lorsque Lady Mary se retrouve fiancée à un Écossais, il semblerait qu'Anne puisse leur servir finalement...


Mon avis :

Comme souvent, j'adore la couverture ! Soignée, assez distinguée, et qui change tellement de ces poses lascives que prenaient les couples du roman.
Je crois que mon attirance pour ces sagas, toute nouvelle vu que j'apprécie de plus en plus les romans historique à consonance romanesque et plus... tienne d'une grande part à mon imagination d'après couverture, bien plus qu'à l'auteur ou au contenu.

Car comme toujours, le roman se divise en plusieurs parties que l'on retrouve dans ce genre précis de romance à l'eau de rose.
Un événement, une rencontre, très souvent un affrontement mêlé de désir, une séparation et une happy-end. 
Il faut le dire honnêtement, c'est ce que nous attendons tous en lisant ce style de bouquin. Ni plus ni moins.

Mais ce qui peut retenir mon attention, un peu plus, et qui rend l'histoire bien plus croustillante et addictive, c'est la manière dont elle est exploitée. Le style de l'auteur, les caractères des personnages, l'histoire en elle-même situer à différentes époques historiques tels que les chevaliers, les highlanders et autre personnages masculins virils et sur d'eux.

Et là pour le coup, je suis un peu passée à côté.

Ce n'était pas une lecture décevante loin de là, mais elle manquait de rebondissement, d'une pointe d'audace, et d'une plume aérienne, pour me satisfaire.
J'ai trouvé l'histoire un peu longue à démarrée, les personnages pas si captivant, et la fin un peu trop abrupte et... facile.
J'aurais aimé plus de rebondissement, plus de belle-mère machiavélique, plus de condition difficile pour l'héroïne.

Ce ne fut toutefois pas une torture, je vous rassure. Et certains personnages secondaires, me laisse un peu sur ma faim. J'ai hâte de pouvoir les retrouver dans la suite de cette saga. Je rajouterais que souvent, les premiers tomes de saga de ce genre sont loin d'être satisfaisant. Et il faut reconnaître que la plume de l'auteur est assez engagent... Donc rien n'est perdu ! Vivement la suite !


 Ma note : 15/20
~~~


Saga : McJames
tome 2 : Dans le lit d'un guerrier
Auteur : Mary Wine
Edition : J'ai lu
Genres : Historique ; Romance
Prix :  7,40 Euros
384 pages

Synopsis :
Cupide, brutal, le laird Erik McQuade passe son temps à guerroyer. Il méprise les femmes et refuse de doter sa fille unique Bronwyn. Pour être sûr qu’elle ne se mariera pas, il n’hésite pas à compromettre sa réputation, proclamant devant la cour du roi d’Écosse qu’elle a été déshonorée par leur voisin, Cullen McJames. Outré, ce dernier saisit vite l’intérêt qu’il peut trouver à une union entre les deux clans ennemis. Avec l’appui du roi, il enlève Bronwyn et lui met le marché en main : soit elle l’épouse, soit elle portera bientôt leur bâtard. Mais Bronwyn McQuade n’est pas du genre à se laisser imposer quoi que ce soit…

Mon avis : 

Bien que légèrement déçue par le précédent tome, j'avais tout de même envie de connaitre la suite de cette saga. 
Ayant aimé tout particulièrement Cullen McJames, dans le précédent tome, ma curiosité était légèrement titillée, la synopsis a finis par me convaincre. 

Grand bien me face, même s'il ne s'agit pas encore d'un coup de cœur, j'ai beaucoup apprécié ma lecture. Dévoré, devrais-je dire...
Lu en quelques heures, j'ai trouvé, enfin, une histoire bien construite, au rebondissement intéressant, et réaliste. L’histoire d'amour, thème principal de ce genre de roman, n'était pas dégoulinante à souhait, et l'héroïne m'a paru moins innocente et godiche que certains autres... 

Ce qui est bien plus intéressant ! 

Bien que j'aime les demoiselles en détresse, un peu de piquant et de révolte ne sont pas pour me déplaire. La facilité d'un amour éternel est moins évidente, et bien qu'on sache, tous, le dénouement de l'intrigue, j'apprécie pouvoir être surprise par des petits revirements de situation. 
Pas de... elle s’évanouit d'admiration face à sa tablette de chocolat (enfin pas trop)... Ce qui aurait pu rendre ma lecture ennuyeuse.

La position sociale de la jeune femme est précaire, et la méchanceté de son père m'ont totalement captivé. Les conditions de vie d'une demoiselle à cette époque sont loin d'être idyllique, et j'ai trouvé intéressant que l'auteur puisse l'exploiter pour en faire une histoire. 
Et puis j'aime bien, moi, tous ses complots, querelles et règlements de comptes entre rivaux, highlanders de surcroît ! 

J'ai trouvé le style plus affinée que dans le précédent tome... A croire que peut-être mon engouement joue en la faveur de l'auteur. 
En conclusion, j'ai très envie de lire la suite ! 


Ma note : 16/20

dimanche 19 juin 2016

Au Bonheur des Dames

Au Bonheur des Dames
Auteur : Emile Zola
Edition : Le Livre de poche
Genre : Classique
Prix :  4.55 Euros
513 pages
Synopsis :
Octave Mouret affole les femmes de désir. Son grand magasin parisien, Au Bonheur des Dames, est un paradis pour les sens. Les tissus s'amoncellent, éblouissants, délicats, de faille ou de soie. Tout ce qu'une femme peut acheter en 1883, Octave Mouret le vend, avec des techniques révolutionnaires. Le succès est immense. Mais ce bazar est une catastrophe pour le quartier, les petits commerces meurent, les spéculations immobilières se multiplient. Et le personnel connaît une vie d'enfer. Denise échoue de Valognes dans cette fournaise, démunie mais tenace. Zola fait de la jeune fille et de son puissant patron amoureux d'elle le symbole du modernisme et des crises qu'il suscite. Zola plonge le lecteur dans un bain de foule érotique. Personne ne pourra plus entrer dans un grand magasin sans ressentir ce que Zola raconte avec génie : les fourmillements de la vie.

Mon avis : 

Après avoir lu Pot-Bouille, je retrouve avec plaisir l'univers de cet auteur. Et forcement, je ne peux que succomber un peu plus face à la richesse de ce récit.

Octave Mouret à fait son chemin dans l'industrie du textile. De petit vendeur le voici désormais directeur d'un magasin sur le point de voir exploser son chiffre d'affaire par l'intelligence de  celui-ci.
L'incroyable diversité des tissus, les prix défiants toute concurrence et l'attrait que porte la haute bourgeoisie à cette enseigne place le Bonheur des Dames au sommet de sa notoriété. 
Mais Mr Mouret n'en a pas terminé avec son ascension, et les idées de grandeurs germent sans cesse dans sa tête. Son imagination n'a pas de limite et nous découvrons peu à peu l'ampleur de sa démesure. 

Embarqués dans cette folie dépensière, le quartier ne peut suivre le rythme. Impuissant face au monstre qui les engloutit. Un par un, les petits commerçants déposent le bilan, contraints et forcés par cette révolution de l'industrie. 

Zola exploite deux univers diamétralement opposés, où l'argent tiens le premier rôle. Tantôt salvatrice, et bienfaitrice, tantôt destructrice... 

En la personne de Mouret, et de son grand magasin. Les billets se multiplient à ne plus savoir qu'en faire, la réussite, est affichée sans délicatesse, avec arrogance et abondance. Elle donne le tournis, fourmille et brûle la rétine de ses dépensiers aveuglés par tant de choix. Tel un grand étalage, les troupeaux d'acheteurs se déplacent, avides, d'étales en étales, pris de frénésies compulsives... 

A l'inverse, la faillite des petits magasins, est dépeinte de manière crue et tragique. Sans argent l'homme est face à ses pires craintes, et l'auteur nous démontre logiquement le combat désespéré de ces patrons sans le sous. Incapable de concurrencer ce géant des temps moderne. 
La pauvreté nous est livrée dans toute sa noirceur. Agonisante, étouffante et suicidaire. Incapable de valoriser ses marchandises, le gouffre financier se creuse. 

Grace au personnage de Denise, Zola nous amène à observer ces deux atmosphères, sous différents angles. La jeune femme est convaincu que le Bonheur des Dames est l'avenir. Dans le besoin, et vendeuse de métier, la voilà embauchée par le directeur en personne. En charge de ses deux jeunes frères, Denise ne peut refuser, bien qu'elle craigne le mécontentement de son oncle, en concurrence directe avec le magasin.  
Dès lors, la petite vendeuse se voit contrainte de naviguer entre deux eaux. Son travail, pas si évident, et sa famille de plus en plus endettée. 

J'ai vraiment apprécié cette lecture. Les descriptions de l'évolution florissante du Bonheur des Dames nous dévoilent un passé riche et passionnant où la modernité prenait son envole de manière exponentielle.
L'auteur à le don de nous transporter dans cette époque révolue, et de nous impliquer totalement grâce à ses mots. J'aime sa façon d'exploiter chaque petits détails qui nous rendent sont récit vivant et visionnaire. 
Et que dire des classes sociales décrites dans cette histoire (et dans la plus part de ses autres livres également). J'avais déjà été impressionné, dans pot-bouille, par l'importance des détails des us et coutumes des différents rangs sociaux. Ce savoir perdu, retranscrit dans ses textes, m'ont captivés.  


Ma note : 17/20

dimanche 15 mai 2016

The Book of Ivy

Tome 1 : The Book of Ivy
Auteur : Amy Engel
Edition : Lumen
Genres : Jeunesse ; Sience-Fiction 
Prix : 15 Euros
342 pages
Synopsis :
Voilà cinquante ans qu’une guerre nucléaire a décimé la population mondiale. Un groupe de survivants d’une dizaine de milliers de personnes a fini par se former, et ce qui reste des États-Unis d’Amérique s’est choisi un président. Mais des deux familles qui se sont affrontées pour obtenir le pouvoir, la mienne a perdu. Aujourd’hui, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser, chaque année, lors d’une cérémonie censée assurer l’unité du peuple.
J’ai seize ans cette année, et mon tour est venu.
Je m’appelle Ivy Westfall, et je n’ai qu’une seule et unique mission dans la vie : tuer le garçon qu’on me destine, Bishop, le fils du président. Depuis ma plus tendre enfance, je me prépare pour ce moment. Peu importent mes sentiments, mes désirs, mes doutes. Les espoirs de toute une communauté reposent sur moi. Le temps de la rébellion approche…
Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera.
Née pour trahir et faite pour tuer… Sera-t-elle à la hauteur ? À la fois histoire d’amour torturée, thriller psychologique et dystopie cruelle, The Book of Ivy vous entraîne dans un compte à rebours haletant dont vous ne sortirez pas indemnes.

dimanche 1 mai 2016

Book Haul (mois d'Avril 2016)


Un grand bonjour à toutes les personnes qui passeront ici. Je suis d'humeur jovial aujourd'hui. Peut-être parce qu'on est dimanche, le 1er mai et qu'il fait beau ! 
Mais nous ne sommes pas là pour parler météo. 

Ce mois-ci ne fut pas très productif. Que ce soit la lecture ou les achats, je ressemblais à un paresseux qui se traîne d'arbre en arbre. Mes lectures, bien que satisfaisantes, sont passées au second plan. Et mes achats compulsifs ont pris la fumée et se sont éteints sans que je n'achète la moindre petite chose...
Enfin... j'ai quand même rajouté 4 romans dans ma bibliothèque et pour beaucoup, c'est une bonne moyenne... Mais pas pour moi.