dimanche 13 août 2017

Guerres du monde émergé


Auteur : Licia Troisi
Genre : Fantasy Jeunesse
Edition : Pocket Junior
671 pages
Prix :
Synopsis :
Quarante ans ont passé depuis la défaite du Tyran. Pourtant ses adorateurs n'ont pas disparu : la Guilde - la secte des Assassins - continue d'agir en son nom... A 17 ans à peine, Doubhée est une voleuse redoutable de la Terre du Soleil. Hantée par son passé de tueuse, elle a toujours fui la secte. Mais les Assassins ont déjà décidé de son sort... et lui lancent une malédiction. Pour sauver sa vie, Doubhée doit retrouver celui qui l'a piégée. Même si pour cela elle doit rejoindre la Guilde...




Mon avis :

J'ai longtemps attendu avant de reprendre ma lecture du Monde émergé. La dernière saga lu, m'avait tellement conquise, que j'avais un peu de mal à laisser ces personnages si cher à mon cœur.
Il est étrange de dire cela, je le sais bien, mais quand on lit un roman, pour ma part, on s'implique totalement dans l'histoire.
C'est pourquoi il m'a fallu le temps d'oublier un peu cette "emprise", pour pouvoir me consacré pleinement à ces nouvelles têtes.

Et encore une fois je suis totalement acquise à la cause de cette nouvelle héroïne et par la plume de l'auteur.

Quelques années on passé depuis la chute du Tyran, mais la folie de ses adorateurs, elle, ne s'est pas éteinte. Les partisans, ces assassins qui vouent un culte fanatique à cette secte, sont de plus en plus nombreux, et leur meneur n'a qu'une idée en tête, retrouver la grandeur d’en-temps. Son objectif est claire et précis, et s'il peut ramener à sa cause les enfants de la mort pour en faire de parfait assassins, il n'a aucune limite. Et pourquoi ne pas commencer par l'apprenti du traître... Doubhée. Jeune voleuse solitaire, l'une des enfants de la mort, qui ne cesse de fuir cette guilde bien trop dangereuse, au dire de son ancien maître. 

Dans ce premier tome, j'ai particulièrement apprécié les flash-backs. Le passé de la jeune fille, le moment où sa vie bascule de l'innocence à la tragédie. Ces retours dans le passé nous amènent à comprendre la voleuse qu'elle est aujourd'hui, nous observons son évolution, sa transformation, ses échecs, ses faiblesses, ses rencontres, sa peine et sa joie, ainsi que la rencontre avec son maître... On comprend également pourquoi la Guilde souhaite l'avoir en son pouvoir.
J'ai trouvé que ces parties allégeais un peu plus l'histoire chaotique de la Voleuse, bien que son enfance ne soit vraiment pas rose...

C'est une Fantasy comme je les apprécie.

On avance pas à pas dans cette aventure, l'auteur prend son temps pour construire son histoire. les détails sont nombreux ; l'intrigue très captivante et intéressante ; les personnages sont attachants, charismatiques ou totalement fou, tout est réuni pour me rendre accroc à cette nouvelle trilogie. 

Je n'ai qu'une envie, pourvoir lire la suite ! 

Ma note : 17/20

dimanche 6 août 2017

Book Haul


Bonjour à tous, amis lecteurs ou de passage...

Ce fut un mois de Juillet productif  en matière de lecture et d'achat. Bien que j'ai restreint mon budget drastiquement, j'ai trouvé une astuce pour pouvoir assouvir ma soif de dépense en matière de roman ! Les E-books ! Youhou ! Dans cette nouvelle collection, j'ai pu avoir la chance de me retrouver avec bon nombre de premier tome très intéressant et gratuit ! Ce qui a rapidement compensé mon manque de liquidité, bien que j'ai tout de même trouvé quelques achats à faire, ce qui rassure mon porte monnaie qui a pu avoir une quelconque utilité.
Mais cessons ce bavardage, place aux livres !

Les E-books :


Voilà trois classiques qui me tentent depuis très longtemps mais qui n'ont jamais été lu. De nouveau j'essaye de comblé mes lacunes en matière de Classique, et bien qu'elle deviennent plus riche d'année en année, il me faut encore m'atteler consciencieusement à ces lectures si riches et belles.
J'ai toujours été curieuse de lire Oliver Twist, je crois bien l'avoir commencer dans ma jeunesse, mais je n'en garde pas de réel souvenir.
J'ai tellement aimé, vu et revu Guerre et paix, avec Audrey Hepburn pour ne citer qu'elle, que ce livre attise une envie irrésistible de replonger dans sa version originale, bien que j'ai une légère crainte quand à la réputation de Tolstoi et son style... 
J'avoue, je n'ai jamais lu de Balzac de ma vie ! Un peu comme Zola, j'avais été refroidi par certains textes étudié et certaines obligations qu'on nous impose, malheureusement trop jeune, dans les écoles.. J'espère que Le Père Goriot réussira, comme pour Zola, à me réconcilié avec ce genre de Classique.


Si je n'ai aucun doute pour L'ombre de L'assassin, qui est dans ma wish-list depuis belle lurette, j'ai beaucoup moins d'attente concernant les livres de Morgan Rice
Nous verrons bien, mais j'ai tout de même quelques doutes... Après, je ne risque rien, ils étaient gratuits. 

Un livre gratuit :


voilà un auteur que j'aime énormément ! Comment ne pas profiter de cet offre alléchante, à savoir que ce livre était offert, pour deux achetés! J'espère qu'il me ravira comme mes précédentes lectures...

Des romans :


Je n'ai pas souvent l'occasion de lire des romans de Nora Roberts, mais j'ai toujours pris plaisir à le faire. Alors pourquoi pas retenter avec l'intégral de Féeries, j'adore sa couverture, et le premier tome de l'île au trois sœurs...

France Loisirs :


Parce que je veux toute la série avant de la débuter, j'ai pu acheter le tome 2 de Rebecca Kean sur France Loisirs. J'ai vraiment hâte de pouvoir le débuter (et j'espère que FL n'arrêtera pas la production de la série dans son intégralité...)

Livre de recettes :


Pour finir, je me suis procurée cette excellent livre de recette aux éditions Marabout. 

Voilà encore une bonne récolte, qu'il me tarde de dévoré ! Et vous ? Qu'avez-vous acheté au cours du mois de Juillet ? 
Je vous souhaite à tous de belles lectures !

mercredi 2 août 2017

Bilan du mois de Juillet 2017


Bonjour à tous amis lecteurs ou de passage...

C'est l'été, le soleil est présent une bonne partie de la semaine et j'essaye, vainement, de me préserver de la chaleur... Vive les matinées pour profiter de petites balades, compenser par de longues siestes l'après-midi, derrière des volets bien fermés pour éviter les 30° dans mon appartement.
Du coup, qui dit sieste, dit temps de lecture en abondance ! J'ai donc pu satisfaire ma soif de roman pour mon plus grand plaisir (entrecoupé d'un visionnage excessif mais salutaire de Downton Abbey).

Voici donc mes lectures de ce mois de Juillet :


J'ai terminé ma lecture débuté au mois de Juin, de L'odalisque et l'éléphant de Pauline Alphen. Un très jolie conte et des illustrations merveilleuses, je me suis laissée porté par cette histoire de la plus belle des manières.
J'ai continué avec un livre qui n'était pas du tout prévu au programme, et qui m'a été conseillé par ma marraine. J'avais déjà entendu parler de cette histoire, mais je n'avais jamais eu l'occasion de le débuter. La décision d'Isabelle Pandazopoulos est un livre vraiment très bien écrit, qui traite d'un thème très peu exploiter. Le Déni de grossesse. J'ai beaucoup aimé la progression de chaque personnage, c'est un livre qu'il faut avoir lu au moins une fois...
J'ai enchaîné avec Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers de Benjamin Alire Saenz. Un roman qui parle de l'homosexualité et de l'amitié. C'est une histoire simple et sans prétention, qui se lit vite et qui est très sympathique.


J'ai dévoré Le château de ma mère, la suite de la Gloire de mon père de Marcel Pagnol. J'aime tellement cette saga, vu et revu en adaptation cinématographique, que je ne me lasse pas de cette histoire. J'ai vraiment pris beaucoup de plaisir à la découvrir à travers les mots de cet auteur talentueux.
J'ai continué avec Le secret de Judith de Julie Garwood, une auteur que je ne connaissais pas, et qu'il me tarde désormais de lire à nouveau. J'ai beaucoup aimé cette histoire et ces personnages. C'est un roman très agréable.
J'ai terminé par Maïté Coiffure de Marie Aude Murail, une auteur que j'admire et qui m'a encore convaincu ! J'ai adoré cette histoire fraîche et touchante. 

J'ai donc lu six romans tous très intéressant, et passionnant pour certains. J'espère que vos lectures ont été aussi belles que les miennes, et je vous souhaite un très bon mois d’Août ! 

samedi 29 juillet 2017

Maïté Coiffure

Auteur : Marie-Aude Murail
Genre : Jeunesse
Edition : L'école des loisirs
178 pages
Prix : 6.80 euros
Synopsis :
Louis Feyrières doit faire un stage d’une semaine, comme tous les élèves de troisième. Où ? Il n’en sait rien. Ce qui est sûr, c’est qu’il n’aime pas l’école et qu’il ne se sent bon à rien.
"J’ai ma coiffeuse qui prend des apprentis, dit Bonne-Maman, lors d’un repas de famille. Stagiaire, c’est presque pareil." 
Coiffeur ? C’est pour les ratés, les analphabètes, décrète M. Feyrières qui, lui, est chirurgien. Louis se tait. Souvent. Mais il observe. Tout le temps. Comme il n’a rien trouvé d’autre, il entre comme stagiaire chez Maïté Coiffure. Et le voilà qui se découvre ponctuel, travailleur, entreprenant, doué ! 
L’atmosphère de fièvre joyeuse, les conversations avec les clientes, les odeurs des laques et des colorants, le carillon de la porte, les petits soucis et les grands drames de Mme Maïté, Fifi, Clara et Garance, tout l’attire au salon. Il s’y sent bien, chez lui. 
Dès le deuxième jour, Louis sait qu’il aura envie de rester plus d’une semaine chez Maïté Coiffure. Même si son père s’y oppose.

Mon avis :

Quel plaisir de retrouver un livre de Marie-Aude Murail ! Chaque instant passé en sa compagnie me ravis de la plus jolie des manières. 
J'aime ses histoires touchantes et tendres, ses personnages atypiques et ses happy ends attendrissants. Les romans de MAM sont toujours aussi attachants, et celui-ci en est encore la preuve. Mais suis-je réellement objective quand on est éprise d'un auteur. Je pense que je lui pardonnerais de ne pas me provoquer de bons sentiments, mais pour le moment, chaque oeuvre est une perle de fraîcheur qui fait du bien à mon petit cœur.

Maïté Coiffure nous parle d'un jeune adolescent en recherche d'un stage pour sa semaine d'orientation. Par esprit de contradiction le voilà qui débarque chez le coiffeur de sa grand-mère, face à une patronne et des employés bien exubérants. 
Comment Louis, peut-il faire sa place dans ce monde, alors que son père, grand chirurgien, semble voir un avenir prometteur tout tracé pour sa progéniture ? Et comment expliquer cette soudaine aisance et passion pour une paire de ciseau, alors que l'on a que quatorze ans, et que jamais on aurait imaginer adoré venir chez ce petit coiffeur ?
C'est là toutes les interrogations de ce jeune homme au prise avec sa conscience. Doit-il admettre cette nouvelle orientation qui lui donne envie, chaque matin, de se lever avec le sourire ? Ou accepter les exigences d'un père qui ne croit pas en son fils ?

Ce roman est un petit bijou et j'ai dévoré l'histoire d'une traite. 

Chaque personne nous pousse à plus de curiosité. J'ai vraiment aimé Louis et son engagement. Plus j'avançais dans ma lecture, plus je sentais que ce métier était fait pour lui. J'ai aimé son envie d'apprendre, son engouement à remplir ses taches, sa manière d'écouter attentivement et de recréer les gestes des autres employés. J'ai beaucoup aimé l'interaction avec chacun des personnages, car tous étaient là pour lui apprendre leur métier,  la patience et l'application, saupoudré d'une touche de folie. 
La patronne est surprenante, et nous dévoile peu à peu ses secrets ; Phil est totalement loufoque et m'a beaucoup fait rire, Clara nous donne envie d'affronter le monde pour la préserver, et même Garance est assez intéressante, elle qui est l'opposé de Louis en matière de passion...

Et puis il y a un autre personnage dans cette histoire, la boutique. Elle sent la laque, elle est chaleureuse et accueillante, et les bruits de ciseaux donne une atmosphère particulière à l'ensemble. Je n'entrerais plus chez le coiffeur sans l'image de Maïté coiffure...

Au final, je ne peux que vous inviter à lire ce roman. Il vous fera passer un bon moment, j'en suis certaine.

Ma note : 17/20

jeudi 27 juillet 2017

Saga Lairds des Highlands

Tome 1 : Le secret de Judith
Auteur : Julie Gardwood
Genre : Romance 
382 pages
Prix : 7.40 euros
Synopsis :
XIIIe siècle: la guerre fait rage entre l'Angleterre et l'Écosse. Mais il en faut bien plus pour dissuader l'intrépide Judith de tenir sa promesse. Elle a juré à France Catherine, son amie d'enfance, de l'assister lors de son accouchement... Or, le moment est venu. Judith doit partir dans les Highlands, "escortée" par des soldats écossais qui la considèrent comme une ennemie.
Ian, leur chef, admire le courage de la jeune fille et se laisse séduire par le charme dévastateur de sa sensualité innocente. C'est décidé, il gardera Judith, qu'elle le veuille ou non! Enivrée par les caresses brûlantes de ce guerrier farouche, Judith ne va-t-elle pas s'abandonner corps et âme? Mais elle est dépositaire d'un secret capable de bouleverser leur sort. Un secret qui peut séparer ou réunir à jamais les deux amants...

Mon avis :

Voilà un livre qui a été dévoré !

J'ai longtemps gardé ce premier tome dans mes tiroirs, par manque de temps plus que par crainte d'être déçue, je l'avais laissé prendre la poussière. 
Je prends très souvent plaisir à lire des romances historiques, qui sont pour moi des lectures détentes très appréciable. Bien que le côté amourette soit un peu toujours la même chose, j'aime lire des romans d'époques, surtout au temps des Highlanders. Cela me divertie tout en m'enseignant le quotidien des hommes de ce siècle.

Je ne connaissais pas le style de Julie Gardwood, et pour résumer mon sentiment, je suis conquise. Beaucoup d'aisance dans ses mots, de la légèreté et une belle imagination. J'ai aimé les personnages créés dans cette histoire.
L'héroïne Judith, est assez courageuse et volontaire. Têtue également, ce qui lui sera utile face à des guerriers à forte tête. Son passé est touchant et nous amène très rapidement à une certaine sympathie. J'ai également beaucoup apprécié son courage et les amitiés qu'elle créait avec les villageois Écossais, difficile pourtant d'avoir des affinités entre Écossais et Anglais... 

Ian est assez taciturne, mais il est aussi attachant. C'est un guerrier; le Laird de son village, et son affection pour Judith va dépasser les frontières et les secrets.
J'ai aimé sa manière de gérer son clan, son calme mais aussi sa fougue. La justesse de ses actions, et la bravoure qu'il dégage. Un Highlander comme je les aime...

L'histoire en elle même est assez captivante. Bien que je ne demande jamais à une Romance d'être très instructive. J'ai vraiment apprécié la trame de l'intrigue, ainsi que ce fameux secret autour de la naissance de Judith. 
J'ai particulièrement apprécié les moments où la jeune femme devient une sage femme bien malgré elle. Ceux sont des passages attendrissants et légèrement inquiétant, où nous assistons aux accouchements à cette époque. Des instants difficiles pour ses femmes qui se retrouvaient bien trop souvent morte en couche, suite à des douleurs trop insupportable.

Ce fut une lecture très agréable, et j'ai très envie de connaitre les deux prochains tomes qui sont déjà en ma possession.

Ma note : 17/20

~~~ 

Tome 2 : Le maître chanteur
Auteur : Julie Gardwood
Genre : Romance 
501 pages
Prix : 7.40 euros
Synopsis :
Lady Gillian n'a pas le choix. Si elle veut sauver son oncle, retenu prisonnier par le félon Alford, il lui faut retrouver le trésor que convoite ce dernier et se rendre en Ecosse alors qu'une guerre sans merci oppose l'Angleterre aux Highlanders. Affronter les farouches habitants des Hautes Terres du Nord n'est pas une mince affaire. Pour eux, tout Anglais est un ennemi potentiel, même s'il s'agit d'une femme ! Brodick, chef du clan Buchanan, admire pourtant le courage de Gillian et, peu à peu, s'enflamme pour ses yeux verts. Peu importe qu'elle soit anglaise, elle sera sienne. De son côté, Gillian est loin d'être insensible à la séduction de ce géant blond, aux manières quelque peu brutales, mais elle a une mission à accomplir et personne ne pourra l'en empêcher !

Mon avis : (à suivre)