lundi 24 avril 2017

14-14



Auteurs : Silène Edgar et Paul Beorn
Genres : Jeunesse, Historique
Edition : Castelmore
349 pages
Prix :
Synopsis :
Hadrien et Adrien, deux garçons de 13 ans, habitent à quelques kilomètres l'un de l'autre en Picardie. Tous deux connaissent des problèmes à l'école, des troubles sentimentaux, des litiges avec leurs parents. Une seule chose les sépare : un siècle. Leurs destins vont se mêler et une faille temporelle leur permet d'échanger du courrier...





Mon avis :

Dès sa sortie, ce roman a titiller ma curiosité. Les critiques élogieuses étaient nombreuses, et l'idée qu'il reçoive le prix des Incorruptibles, n'a fait que renforcer mon envie de le découvrir à mon tour.
J'ai donc été ravis de me le voir offrir,  à l'occasion d'un Noël, mais depuis, il patientait en attend son heure...

C'est donc chose faite ! Aussitôt débuté, aussitôt achevé ! 

Comme tout bon roman, je n'ai pu arrêter ma lecture. Même l'heure tardive n'a pas su me ralentir, et j'ai terminé au petit matin, satisfaite mais fourbue, face à un roman original et addictif.
L'écriture à quatre mains est très intéressante. Bien que je ne me sois pas réellement renseignée sur qui avait écrit quoi, j'ai dans l'idée que chacun à pu prendre un personnage, un style et une époque... Mais ceux ne sont que des suppositions. Le mélange est très plaisant, et j'ai aimé pouvoir suivre ses deux garçons et cette situation si étonnante.

Comment aurions-nous réagit si notre correspondant avait cent ans d'écart avec notre époque ?!

Hadrien est un jeune homme intelligent et pleins d'ambition. Vivant en 1914, le garçon ne rêve que d'étudier pour devenir Ingénieur. Mais dans son petit village où la terre est la plus importante des richesses, comment peut-il faire face à son père, colérique et illettré, qui ne voit rien de bon dans les études ? 
Et Adrien, adolescent désillusionné, vivant en 2014, qui vient d'avoir le cœur brisé par sa meilleure amie. Pour lui, l'école ne sert plus à rien, à quoi bon. Harcelé par un garçon de sa classe, en conflit avec sa mère, un père absent et plus d'espoir en l'avenir.

Ses deux enfants que tout séparent vont pourtant entretenir une bien étrange correspondance. D'abord laborieuse, une amitié va s'épanouir, et lorsqu'Adrien, réalise que son ami vient du passé, il n'a qu'une peur, le perdre dans la guerre la plus dévastatrice qui n'est jamais eu. Il n'y a plus qu'une idée en tête, le sauver !

J'ai vraiment aimé lire cette histoire. Le dynamisme de ces échanges n'ont de cesses de nous transporter d'une époque à une autre et nous nous attachons très facilement à ses deux personnages simples et courageux.
Très vite nous espérons avoir des nouvelles de l'un et de l'autre, vont-ils chacun à leur tour réussir à surmonter leurs épreuves respectives ? Hadrien va-t-il pouvoir convaincre sa famille de fuir une guerre qui n'existe pas encore ? Adrien trouvera-t-il le courage d'affronter ses sentiments pour son amie Marion, quitte à se rendre ridicule ?

Je vous laisse le découvrir... 


Ma note : 17/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire